Koko #2

Le deuxième numéro de Koko nourrira la curiosité de ses lecteurs en mettant à l’honneur la gastronomie : Koko partira à la rencontre d’un vigneron d’Hokkaidō, discutera avec le propriétaire excentrique d’un restaurant de ramen de la banlieue d’Ōsaka, échangera avec deux artistes françaises au sujet de leur ouvrage culinaire et artistique sur l’huile d’olive japonaise, ou encore explorera l’art de déguster les huîtres en France comme au Japon !
En kiosques et librairies à partir du 2 octobre ! 
Et en précommande ici !

Koko en quelques mots

  • Un mook papier de 132 pages
  • Des numéros thématiques trimestriels
  • Des articles bilingues français-japonais
  • Un panorama du paysage culturel France Japon
  • Une collection inédite
  • Un livret enfant à collectionner, le «P’tit Koko»
  • Koko #1 L’ART URBAIN  juin 2020

MERCI, Koko a été financé par vous sur Kickstarter !

Koko se veut une passerelle entre la France et le Japon

Chaque numéro sera l’occasion d’explorer un thème et d’en révéler les spécificités culturelles grâce à une série d’articles bilingues : cette approche interculturelle et multilingue constitue l’identité et l’originalité de notre revue.

Koko doit son logo aux raies manta rencontrées au cours d’un séjour sur une île du sud de l’archipel. Cette mascotte nous accompagnera au fil des pages. Faisant la part belle à l’image, chacun des numéros se présentera comme un espace de rencontres et de dialogues entre illustrateurs et auteurs des deux pays. Chaque volume sera ainsi pensé comme un objet artistique et viendra compléter la collection Koko.

Un livret bilingue détachable à collectionner intitulé “P’tit Koko” complètera la revue. Destiné plus spécialement aux enfants (5-10 ans), il se compose d’une histoire illustrée inédite adaptant de façon ludique le thème du magazine adulte aux plus jeunes lecteurs. Le P’tit Koko suscitera ainsi la curiosité des tout-petits tout en les sensibilisant à la diversité culturelle et linguistique.

Pour son premier numéro, Koko s’intéressera à l’art urbain en France et au Japon. Plusieurs artistes ont accepté d’être interviewés à cette occasion : C215, YZ, Stew, Mina Hamada, Dragon 76, Shiro One etc. Nous nous sommes en outre entourés de rédacteurs et conseillers scientifiques spécialisés dans l’art urbain japonais et français à l’instar de Lord K2, auteur de Tokyo Graffiti, Nicolas Laugero, fondateur de Fluctuart (premier centre d’art urbain flottant à Paris) et directeur de l’ICART (école des métiers de la culture et du marché de l’art à Paris et Bordeaux ) ou encore Ryo Sanada, co-auteur de Rackgaki: Japanese  Graffiti. Des journalistes et reporteurs-photographiques basés au Japon et en France partageront avec les lecteurs de Koko l’actualité de cette scène artistique contemporaine.

Nous comptons parmi nos partenaires la prestigieuse Villa Kujoyama, résidence de recherche artistique pluridisciplinaire située à Kyoto.

Installation d'origamis en métal de l'artiste française Mademoiselle Maurice à Paris.
DSCF1250

Susciter des rencontres culturelles et artistiques

Koko organise des interviews croisées entre artistes français et japonais afin de susciter des rencontres et s’inscrire ainsi dans la longue histoire d’échanges culturels et artistiques entre la France et le Japon.

Inviter des illustrateurs à collaborer

Koko se veut un espace de liberté et de rencontre entre auteurs et artistes des deux pays. Cette rencontre passe également par les illustrations.  Les artistes Takeuma, Kazuhisa Uragami, Laetitia Thomas, Mélanie Alpach, Nogi et Ben Bauchau nous partageront notamment leur perception de l’art urbain dans Koko #1 par des illustrations originales dont certaines réalisées en binôme.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.